vendredi 18 août 2017

La maison bleu horizon de Jean-Marc Dhainaut


Synopsis


 
Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d’Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l’enquête bouleversante qui l’attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d’un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?


 




Chronique de Méli


 
La couverture est très jolie, mystérieuse et représentative du roman.

Quand nous commençons la lecture, nous sommes tout de suite pris dans l'histoire. Nous sentons tout de suite que l'ésotérisme est bien présent et l'auteur nous mets tout de suite dans la tension angoissante de son roman. Nous sentons que quelque chose n'est pas normal et nous partons directement dans notre propre investigation en suivant le personnage principal qui n'est autre qu'Alan. Ce dernier, que nous apprenons à connaître assez rapidement, est un personnage vraiment intéressant. Il a beaucoup d’empathie, est très gentil et surtout, il est très téméraire. Nous l'apprécions énormément.
Nous apprenons aussi à connaître beaucoup d'autres personnages que nous trouvons tout aussi attachants. Ils ont chacun leur caractère ce qui est vraiment important dans ce roman. Il faut tout genre de personnage, car on se demande quelles seront leurs réactions face à chaque situations.
En parlant de ces dernières, elles sont nombreuses et certaines plus angoissantes que d'autres, mais vraiment bien mise en avant. Nous sentons notre peur monter crescendo au fur et à mesure qu'elles arrivent. Par moment, nous venons à faire un bond tout en lisant. Nous sommes tellement imprégnés dans l'histoire que nous avons l'impression d'être devant un écran géant avec un bon film qui nous fait bien stresser. L'auteur, Jean-Marc Dhainaut, sait nous embarquer dans un monde où l'ésotérisme est omniprésent. Nous apprécions justement cet aspect peu utilisé dans les romans. Dans celui-ci, ce qui est intéressant, c'est que l'auteur nous transporte auprès d'un chasseur de fantôme, ce qui est plutôt rare, mais aussi, dans des passages historiques. C'est ce qui rend ce livre totalement original et si attrayant.
Tout au long de l'histoire, Jean-Marc Dhainaut nous sème des indices et pour ceux qui ont l'habitude des enquêtes dans les polars, à la moitié du roman, on comprend ce qu'il se passe et nous avons mal au cœur. Nous avons peur que l'auteur n’embellisse pas son roman, mais nous nous inquiétons pour rien. Tout est minutieusement calculé pour nous surprendre jusqu'au bout.
Quand nous arrivons vers la fin, nous sommes totalement troublés. Nous comprenons le dénouement, mais aussi, nous sommes touchés de voir le chemin croisé de plusieurs histoires, passées et présentes qui est très intéressant.
Quand nous arrivons à la fin, toute la tristesse qui nous tenait depuis que nous avions accumulés depuis le milieu du roman revient nous heurter de plein fouet. Un de ces derniers moments est beau, touchant et triste à la fois. On a tellement mal au cœur que nos larmes viennent couler sans pouvoir les arrêter. Mais dans un sens, nous sommes heureux. Nos larmes mettent un joli point final à ce livre juste parfaitement parfait.

 

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?


 
Quelle grosse claque ! Je ne pensais pas aimer autant un livre et c'est le cas avec La maison bleu horizon. Je suis passé par tous les sentiments et je n'en crois toujours pas mes yeux. Que dire à part qu'il est merveilleux, d'une beauté incroyable. Ce roman m'a donné des frissons et c'est la première fois qu'un livre me fait autant pleurer.
C'est le plus gros coup de cœur littéraire que j'ai pu avoir en plus de 600 livres lus.
Un grand bravo à l'auteur pour son roman si frappant !
N'hésitez pas à le lire, c'est la plus grosse pépite littéraire que j'ai pu lire jusqu'à présent.

 

Une note ?


 
5/5


 
Je tiens à remercier les Éditions Taurnada pour m'avoir permis de lire ce magnifique roman.


 
Nombre de pages : 260

ISBN : 978-2-37258-029-8

           9€99 au format broché

Éditeur : Éditions Taurnada




Jean-Marc Dhainaut est né dans le Nord de la France en 1973, au milieu des terrils et des chevalements. L'envie d'écrire ne lui est pas venue par hasard, mais par instinct. Fasciné depuis son enfance par le génie de Rod Serling et sa série La Quatrième Dimension, il chemine naturellement dans l'écriture d'histoires mystérieuses, surprenantes, surnaturelles et chargées d'émotions. Son imagination se perd dans les méandres du temps, de l'Histoire et des légendes. Il vit toujours dans le Nord, loin d'oublier les valeurs que sa famille lui a transmises.




 


2 commentaires: