jeudi 13 octobre 2016

Matteo a perdu son emploi de Gonçalo M. Tavares


Synopsis



Aaronson n’a pas toujours été mort. Il fut un temps où Aaronson était même, sans exagérer, un être vivant. De vingt-sept à trente ans, Aaronson tournait – tel un insecte obsessionnel – autour d’un rond-point. Tous les matins, on pouvait voir un homme, entre sept heures et sept heures et demie, faire le tour du principal rond-point de la ville, vers lequel convergeait 60 % de la circulation. C’est ainsi que Gonçalo M. Tavares nous invite à suivre les aventures extravagantes de ses personnages : un joggeur, un enquêteur sondeur, un enseignant, un collectionneur de cafards… Jusqu’à l’apparition de son héros, le vrai, Matteo, celui qui a perdu son emploi. Vingt-six individus dont les destins sont liés comme dans un jeu de dominos, la chute d’une pièce entraînant celle de la suivante. Le lecteur avance de surprise en surprise, empruntant simultanément les chemins de l’absurde et de l’intelligence, il découvre au fil des pages une créativité fascinante qui rappelle celle de Kafka, Beckett ou Melville. Un univers où les ambiguïtés sont reines et offrent de passionnantes réflexions sur l’homme, la ville, la vie moderne et l’ironie de l’existence.


Chronique de Méli



La couverture est jolie et retrace les nombreuses illustrations que comporte ce roman.

Quand nous commençons cette histoire, nous sommes tout de suite pris dedans grâce à la plume simple de l'auteur.
Nous sommes tout de suite amusés de voir l'histoire d'Aaronson le premier personnage de cette histoire. On trouve qu'il n'a pas de chance, mais dans un sens, nous trouvons ça drôle.
Au fur et à mesure que nous lisons, nous rencontrons de nouveaux personnages. Et pour chacun d'entre eux, une histoire les caractérise. À chaque fin de cette histoire, nous rencontrons le personnage principal de la prochaine et ainsi de suite.
C'est une histoire vraiment originale avec des personnages totalement différents les uns des autres.
Le fait que l'auteur dévoile la vie de chacun d'entre eux par chapitre est vraiment intéressant et nous prend vraiment au cœur de l'histoire. Nous n'arrivons pas à lâcher ce roman.
Certaines histoires sont amusantes, tandis que d'autres sont plus angoissantes.
Les illustrations qui ornent ce roman représentent chacune les personnages de chaque chapitre.
On se demande tout de même où est Matteo dans cette histoire et nous avons l'occasion de le voir à la toute fin de ce roman. On apprend sa vie et nous voyons que ce n'est pas vraiment simple pour lui.
Nous trouvons que ces histoires sont un peu tirées par les cheveux, mais dans un sens nous trouvons cela tellement hors du commun que ça en est intéressant.
Quand nous arrivons à la fin, nous ne comprenons pas trop ce que fait Matteo tellement l'auteur nous embarque dans une histoire bizarre.


Est-ce que j'ai aimé ce livre  ?



J'ai littéralement dévoré ce roman. J'ai adoré le côté décalé des histoires et j'ai trouvé qu'elles étaient vraiment originales à souhait.
C'est presque un coup de cœur pour moi et je vous invite à le lire.


Une note  ?



4,5/5


Je tiens à remercier les Éditions Viviane Hamy pour m'avoir permis de lire ce joli roman.


Nombre de pages  : 200

ISBN  : 978-2-87858-317-5

Tarif  : 20€ au format papier

Éditeur  : Éditions Viviane Hamy



2 commentaires:

  1. J'ai un peu de mal avec la couverture, mais l'histoire me plaît beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que pour certain, ça ne peut pas passer les couvertures de chez Viviane Hamy, mais justement, il ne faut pas du tout s'arrêter à ça. ;-)

      Supprimer